GameTronik - La Passion des Jeux Video : Actualité, Emulation et Roms, Abandonware, Manga, Animes

Gametronik - La Passion des Jeux Video : Actualité, Emulation et Roms, Abandonware, Manga, Animes

Roms

Rechercher un Jeu :

Emulation

Abandonware



AN #016 - Chroniques du fun

Par kurosaki-linkin, le 19/10/2005, 08:35

Chroniques du fun
par kurosaki-linkin


Il y a des jeux inscrits dans toutes les mémoires, connus de tous, ceux que tout fan a fini.
Et puis, à côté de ces pointures, il y a des jeux de très bonne qualité mais qui, avec le temps, s’oublient.


Parmi eux, nous allons en ressortir 3 du placard :
  • NBA JAM
  • Asterix
  • Windjammers
Ces jeux sont les souvenirs les plus anciens qui me remontent de jeux vidéo : les bornes d’arcade à pièces de 10 francs, ou 5 francs. Un après-midi d’hiver mon père m’a fait la surprise de m’emmener dans une salle pleine de bornes. Là, le premier jeu à m’agripper fut Asterix, parce qu’il était l’un de mes idoles à l’époque. Puis, vint ensuite Windjammers avec 5 francs pour à peine 2 minutes de jeu (j’avais bien les boules à l’époque) et le final avec NBA JAM. Par contre je n’ai pas su profiter des richesses de Gameplay procurées par 4 boutons seulement. Et de plus, je n’avais pas saisi le fun qui venait uniquement du stick que je tenais entre les mains.

Mais trêve de blablas inutiles, parlons quand même des jeux car c’est pour ça que je suis là.

NBA JAM






On retrouve avec plaisir toutes les célébrités de l’époque


NBA JAM est un titre d’arcade assez ancien (12ans maintenant).
On en sent d’ailleurs le goût de retro mais je vous rassure le jeu n’a pas vieilli d’un poil. Les graphismes sont évidemment rudimentaires mais l’intérêt ne repose pas là du tout.

Les fameux shoot d’arcade avec des bonds de 3 mètres de haut


Le vrai fun vient de la jouabilité très simple mais offrant pas mal de possibilités.
Les boutons se décomposaient de la façon suivante : shoot, passe, accélération.
En défense, cela donne : tenter de prendre le ballon, saut, accélération.
Il y a une variante : combiner l’accélération et la tentative de prise de balle, ça donne une faute lourde puisqu’on pousse l’adversaire pour l’envoyer aux fraises.

Oui vous ne rêvez pas : un joueur dégringole.


Vous prenez donc ces simples ingrédients et vous obtenez de bonnes heures de plaisir devant l’écran. NBA JAM n’est pas à essayer pour voir comment tout est parti mais plutôt pour ses propres qualités.
Téléchargez la rom ici

Asterix




Un scénario conté sous forme de BD


Asterix premier du nom sur Arcade est un Beat Them All classique : on saute et on tape. Le plaisir vient plutôt des personnages incarnés : donner des baffes aux romains ça fait rêver.
Aux mains d’Astérix ou Obélix, vous allez devoir débarrasser la Terre du vilain empereur Jules César.

La série de baffes : le classique bête mais jouissif


Pour cela vous allez partir en Egypte, au quatre coins du monde, baffer du romain par paquet de 20. Non content de taper le légionnaire, vous aurez l’occasion de vous en prendre à du centurion, du décurion,… En clair c’est du bourrin et du bourrin. La stratégie est vraiment anecdotique dans le jeu donc pro-gamers s’abstenir.

Obélix est trop occupé à taper pour voir le mini-ouragan


Pour conclure sur ce titre, je dirai « n’est pas légendaire qui veut ». A défaut de marquer les esprits, Astérix a pour mérite d’être un bon défouloir dans les classiques du genre.
Si vous aimez le personnage, vous serez séduit d’office… je vous aurai prévenu.
Téléchargez la rom ici

Windjammers




Les niveaux possèdent une ou deux variantes sympathiques


Voilà, nous terminons cette petite séance de nostalgie sur un titre au concept dévié du grand Pong : un personnage de chaque côté s’envoie un frisbee. Il faut toucher le grillage derrière le dos adverse pour gagner des points. Encore une fois, l’arcade nous entraîne dans un principe enfantin.


Les coups spéciaux sont bien marrants et faciles à exécuter


Très court mais très fun, Windjammers se compose de plusieurs matchs à difficulté croissante avec 2 sets gagnants de 30 secondes chacun. Si vous avez bien suivie, cela nous fait des matchs de une minute donc vraiment court.
A l’époque de son édition arcade, jouer à ce jeu relevait de l’arnaque mais bon quand on aime, on ne compte pas.
Le jeu permettait au moins de se motiver : plus on gagne, plus on joue.
Par contre n’espérez pas gagner facilement contre des adversaires aux performances différentes avec des coups spéciaux, des liftés,…
Et attention : si le frisbee tombe par terre dans votre camp c’est 2 points pour l’adversaire.

L’un des 2 bonus d’entre-matchs


Aux joueurs uniquement de bornes d’arcade en pièces de 10 francs je dirai ceci : « si vous êtes riches, essayez ce jeu il vaut le coup ».
Aux adeptes de Mame, je vous conseille ce jeu le soir pour vous détendre ou vous défouler. C’est gratuit, illimité et ça fait du bien.
Téléchargez la rom ici

Téléchargez MAME ici

Conclusion

Ces trois jeux m’inspirent une phrase très connue :
Tout seul ou à plusieurs : HAVE FUN.


Laisser un commentaire.

Ce sujet a été lu 2938 fois.

2 Commentaire(s) -


vino - le 19/10/2005, 14:04
Sur NBA JAM , je peux dire que j'en ai depensé de l'argent sur la borne d'arcade. Beaucoup d'humour et de fun dans ce jeu.


Lenny - le 19/10/2005, 14:24
Excellentes AN ^^
Le temps que j'ai pu passé (encore aujourd hui d'ailleurs) sur Windjammers !!! que du bonheur!

Ajouter un commentaire





 
RSS
Get 7-Zip!