GameTronik - La Passion des Jeux Video : Actualité, Emulation et Roms, Abandonware, Manga, Animes

Gametronik - La Passion des Jeux Video : Actualité, Emulation et Roms, Abandonware, Manga, Animes

Roms

Rechercher un Jeu :

Emulation

Abandonware



CR #023 - Actraiser, Super Nintendo

Par Krazytronconneur, le 23/09/2005, 22:44

ActRaiser
sorti sur Super Nes en 1990
par Krazytronconneur


Le Menu Japonais sans le mode Action et le Menu Européen.
Notez que le médaillon de droite est cassé


I / Introduction.

La premiere fois que j'ai mis la main sur Actraiser, c'etait pendant les grandes vacances en 199X. J'avais passé ma Megadrive à un pote qui m'avais filé sa Snes.
Il y avait dans le tas, un obscur jeu japonais pour lequel il fallait utiliser un adaptateur spécial import pour pouvoir y jouer. Ce jeu, c'était Actraiser. C'est sans a priori que je me suis lancé dans ce jeu, avec à mes cotés la solution de Super Power (certains se souviendront ...).
C'est ensuite grace à l'émulation que j'ai pu récupérer une version anglaise et enfin comprendre ce que je fesais.
Je ne la savais pas encore, mais Actraiser allait entrer directement dans mon panthéon des meilleurs jeux du monde (oui, rien que ça !)


Le Sky Palace en orbite au dessus de Bloodpool

II / Mini Test.

Nous sommes en 1990, Enix, alors connu pour ses Dragon Quest, édite un jeu sortant du studio Quintet, avec dans ses rangs des membres des devellopeurs de Ys I et II.
Le chef de projet est Masaya Hashimoto ( Violinist of Hameln (1995) - Illusion of Gaia (1994) - Robotrek (1994) - Actraiser 2 (1993) - Soul Blazer (1992) - Sorcerian (1990)).
Le jeu se présente à la fois comme un God-sim, et comme un jeu d'action. Déroutant ? Non pas vraiment, les phases sont alternées et complémentaires. Pour en savoir plus, direction le scénario ...


Des squelettes se cachent sur cette photo ...

A / Scénario
De facture bien classique, l'histoire présente un gentil (le "Maitre") et un méchant (Tanzra). Le but de Tanzra étant de mettre le monde à ses pieds, il se retrouve toujours confronté au "Maitre", qui bénéficie d'un bon capital sympathie, puisque de nombreux fidèles prient pour lui. Tanzra en eut assez. Il convoqua ses 6 sbires et frappa directement aux portes du Sky Palace, résidence du Maitre pour lui expliquer sa vision des choses. La bataille qui s'en suit dura de nombreuses années, et le Maitre fut gravement bléssé, alors il alla se réfugier dans un endroit sûr du Sky Palace et eriga une barricade infranchissable, juste avant de s'endormir pour retrouver toutes ses forces.


Fermeture d'une "Antre des Monstres"

Pendant ce temps, et sans résistance, le monde tomba aux mains de Tanzra, qui le divisa en 6, un morceau par gardien.
Quand le Maitre fut totalement remis, il découvrit son monde dévasté et se remis debout pour affronter Tanzra. Malheureusement, le Maitre ne bénéficie plus de ses pouvoirs, qui ont disparus en même temps que ses derniers bon et loyaux sujets ...
Il décida d'aller affronter lui même les monstres afin de regagner la croyances de ses fidèles et donc, ses pouvoirs ... et ça commence maintenant


Quelle belle lune non ?

B / Gameplay
Actraiser possède 2 types de gameplay différent, et c'est ce qui le rend unique, car ces deux phases sont tres réussies.
- 1ere étape : Purifier Fillmore, une des 6 régions du jeu.
Pour cela c'est facile, c'est le jeu d'action. Classique: représentation 2D, boss à la fin de chaque niveau (avec chacun son thème), un peu de plate-forme, de l'action, une difficulté bien dosée, bref du tout bon. On y dirige le "Guerrier", une sorte d'incarnation du Maitre, qui épée à la main, court et tape sur tout ce qui bouge pour reconquérir le territoire. Plus tard, on aura accès à quelques magies offensives (Fire - Stardust - Aura - Light).
A noter que les versions US et Euro possède un mode Action, qui permet d'enchainer les phases actions à la suite. Il faut finir le jeu sur la version Jap pour y avoir droit.
- 2ème étape : Développer Fillmore.
On passe en phase God-sim. Hop on change, vue de dessus, on contrôle un petit Ange avec son arc pour detruire les monstres qui rodent. Ici il faut, littéralement, montrer le chemin aux fidèles pour détruire les "Monter's Lair". Quels sont vos pouvoirs ? Vous pouvez tracer des routes (amenager la ville), faire tomber la pluie (éteint les feux, supprime le sable dans le désert) etc, etc ... Vous voyez le genre, c'est plutot light et rien à voir avec Sim City.


Fillmore en développement ... puis une fois bien développée

Bien sûr, vos fidèles vous demanderont de l'aide parfois (donner du pain à Teddy qui c'est perdu et qui doit avoir faim), et seront aussi reconnaissants (donnent du blé (pour les autres villages), des bombes-statues (détruit les monstres aux alentours) ... ). Le niveau de vie s'élèvera petit à petit, en fonction du développement de la ville, ce qui fait gagner des niveaux (Vie et Magie augmentées)
Une fois les "Monster's Lair" détruit, on passe à l'acte II:
- 3ème étape : En finir avec le gardien de Fillmore
Retour en phase Action pour clore le chapitre et passage au niveau suivant.
On recommence, Action, prise de controle du territoire, God-sim, développement de la cité, puis Action, détruire le Boss.


"Le feu sur nos maisons !!! Vite Seigneur, envoyez la pluie !!!"

C / Technique
Commençons par les graphismes. Allons-y tout net les phases d'Action sont merveilleuses. Chacune d'entre elle est plus ou moins lié à un thème (foret, pyramide, désert, grottes ...) et possède de très beaux décors. Certes Castlevania IV est plus beau et plus détaillé, mais les palettes de couleurs et la relative sobriété de décors et des arrières plans donnent l'impression de voir des dessins d'Heroic Fantasy.


Le 1er Boss avec un arrière-plan magnifique


Bien sûr, les phases de God-sim en vue de dessus sont beaucoup plus simples, simples mais claires pour ce type, donc idéales. Couleur claires et chatoyantes, les petits sprites qui représentent vos fidèles ont un look de Playmobils, et le petit ange, incarnation du Maitre, est tout mignon avec ses petites ailes. En fait ces phases contraste énormément avec les phases actions, qui sont nettement plus sombres. Deux types de gameplay, deux types de représentations mais un seul univers bien cohérent.
Remarquons aussi l'utilisation anecdotique du fameux zoom propre a la console lorsqu'on choisi ses prochaines phases d'action.

L'animation, point faible du jeu est très (trop ?) basique. Elle donne un coté rigide au perso en phases d'actions. Moins grave pour les phases Développement.
Pas de problème particulier pour la jouabilité.


Une chauve-souris enlève vos villageois, faites quelque chose !!

Passons à l'autre qualité du jeu: ses musiques. Elles sont signées par Yuzo Koshiro (Attention c'est du lourd : Xanadu 2 - Dragon Slayer 4 / 5 - Sorcerian - YS 2 - Romancia - Revenge of Shinobi (!) - Streets of Rage 1 / 2 / 3 (!!) - Actraiser 1 / 2 - Shenmue (!!!) ).
Comme le dirais la hotline Nintendo, dans la cassette promo de la Snes "Écoutez, écoutez moi ce son !" Ce n'est pas Super Tennis qu'ils auraient du mettre mais Actraiser. Je ne crois pas que le processeur sonore de la Snes fut un jour aussi bien exploité. Dans le genre Classique, chaque composition est une vraie perle. Épiques, envoutantes, intenses, les musiques d'Actraiser font parties des meilleures OST de la console, voire OST de l'histoire tout cours !
Il existe une version ré-orchestrée en CD, malheureusement indisponible à l'achat, qui s'apelle "Actraiser Symphonic Suite", et qu'il faut se procurer par tout les moyens. Ahhh, la musique de la maladie dans le désert ...


Bloodpool et son lac de sang qu'il faudra purifier

III Conclusion

Vous avez dus vous en rendre compte, mais Actraiser est un jeu majeur sur la Snes. Rappelons qu'il est sorti au Japon en 1990, et que pour l'un des premiers jeux de la console, c'était une véritable claque.
Même de nos jours, il est vraiment agréable à jouer, alors si vous ne connaissez pas ce titre, je vous le conseille vivement !

Il y a une constante amusante chez Enix, on retrouve souvent cette idée de reconstruire le monde (Soublazer - Terranigma - Actraiser), basé sur une humanité qui respecterait des valeurs simples (compassion, amour, partage ... ). Une morale touchante, voire un peu niaise parfois, mais assez bien traitée ... Des jeux pour utopistes sans doutes ...

Voilà, j'espère avoir été intéressant et surtout vous avoir donné envie de jouer ou rejouer à ce jeu fantastique. -> par ici : Actraiser on Gametronik

Laisser un commentaire.

Ce sujet a été lu 4617 fois.

14 Commentaire(s) -


Syn.O - le 24/09/2005, 14:19
Ce jeu est G E N I A L


Krazytronconneur - le 24/09/2005, 15:36
Ouaip, tout a fait d'accord, ce jeu est GENIAL.
A ce sujet, il fut un temps question d'une adaptation GBA ...


Takashi - le 24/09/2005, 15:41
Oui c'est le premier jeu de Super Nes auquel j'ai joué, et j'avait et j'adore encore, c'était à l’époque une grande démonstration de la puissance de la machine, le mode 7 lors des arrivées dans les phases d'actions sont surprenantes, les musiques du jeu tournent encore dans ma tête, et le fait d'y avoir joué en Japonais ne m'avait à l'époque pas dérangé, après j'ai eu l'occasion de tester le 2, mais bien que plus beau, il n'y avait plus les phases d'action et de gestion mais seulement un jeu d'action pur, j'ai moins accroché.
Actraiser , j'adore ! , merci pour cette chronique de jeu Krazytronconneur, c'est vrai qu'il fallait lui rendre hommage à ce jeu .


Krazytronconneur - le 24/09/2005, 15:51
C'est vraiment un classique a mon avis.
Je trouve qu'il n'a vraiment pas vieillit, et meme de nos jours il reste toujours aussi interressant a jouer.
Par contre le 2 fut une enorme deception ... Magnifique (vraiment !) mais impossible ! Une difficulté vraiment un peu trop abusée ... D'autant plus qu'il n'y a plus les phases Gestion ...


Leatherface - le 24/09/2005, 16:24
J'ai pas tout compris; le God-sim, c'est un jeu à la Sim city?
Le jeu est divisé en deux parties distinctes, une première genre beat em up médieval, la deuxième genre god-sim, les deux genres ne s'alternent pas, c'est bien ça?


doudadway - le 24/09/2005, 16:30
ce jeu est EXTRA !!! oui il y a une pseudo sorte de mini sim-city si on veut, enfin moi je prefere les passage action
le 2 pour ceux qui comme moi preferais les passage action est tout bonnement génial aussi! d'ailleurs j'ai le 2 en original sur ma super nes

super chronique qui me rapelle des tres bons souvenirs !!! sa fait plaisirs de partager des bons jeux comme ceux-là


Krazytronconneur - le 24/09/2005, 18:59
@ Leatherface :
le God-sim, c'est un jeu à la Sim city?
"Vous voyez le genre, c'est plutot light et rien à voir avec Sim City."

A part la vue de dessus, c'est pas vraiment Sim City ... Il faut juste tracer des routes pour qur les fideles aillent sceller l'antre des demons. Il y en a entre 4 et 8 par territoire, et pendant ce temps il faut veiller sur ses villageois. Certains monstres peuvent "enlever" les fideles, d'autres brulent les champs ...
Pour le reste tout se fait tout seul. Quand la ville se devellope, une maison ou un champ est construit. Quand la ville s'est devellopée au max. il faut repasser en mode Action pour continuer.
Donc ici pas question de construire soit meme les batiments, tes pouvoirs sont juste là pour aider les fideles : Eclair pour supprimer une foret ou des cailloux, Vent pour faire fonctionner les moulins a vents etc ... Le mode Dieu par excellence, on influe sur leur environnement, mais pas sur eux directement.


les deux genres ne s'alternent pas, c'est bien ça?
"Action, prise de controle du territoire, God-sim, devellopement de la cité, puis Action, detruire le Boss."

Une fois que le territoire est sous controle (apres la phase Action n°1), les fideles construisent un temple en votre honneur. Là on rentre en phase "Simulation de Dieu". Ensuite quand ton village s'est au top, on repasse en phase Action pour combattre le Boss du territoire, un des six Guardiens de Tanzra.
Les deux genres s'alternent bel et bien

Ah ... Actraiser, je pourrais en parler des heures
S'il y a d'autres interrogations, n'hésitez pas !!


Maverick - le 25/09/2005, 09:01
Content de savoir que je ne suis pas le seul à glorifier ce jeu

J'ai eu les 2 versions de ce jeu, en import jap puis en euro... sauf erreur de ma part on pouvait sélectionner la difficulté sur la version euro, alors qu'en jap on devait jouer de toute façon en mode hard (à moins que ce soit un des sous-menus en katagana ou iragana dont je n'ai compris que la validation par oui ou non, deux groupes de lettres en japonais très bien connues par les rpgistes Nec et consort )...

Bref, tout ça pour dire qu'en plus dêtre un jeu divinement mythique, les musiques restent de la bombe, dans le style des Y's de NEC... Magnifiques thèmes, qui nous plongeaient dans l'univers magique d'Actraiser...

Le plus fun, c'est que j'aurai faillit passer à côté de ce jeu fin 1990, parce que j'avais racheté la Super Famicom à un pote qui ne voulait que me la vendre qu'à un prix de ouf avec Actraiser, en jap de surcroît (ce qui ne m'intéressait pas... ); mais aujourd'hui, Greg, si tu me lis, je t'en aurai donné le triple rien que pour ce jeu

@ plus les Romains (utilisateurs de roms, non ? )

PS: merci Krazytronconneur pour ce moment de nostalgie que j'ai eu en lisant ta review... allez... go snes9x, et.... On the road again


Syn.O - le 26/09/2005, 15:33
Le créateur du God-sim c' est Peter Molineux ? Avec Populous non ?


Krazytronconneur - le 26/09/2005, 19:47
Voila une bonne question ...
Il me semble que oui.


Syn.O - le 26/09/2005, 20:59
je sais que c' est pas le sujet mais j' aimerais bien que quelqu'un fasse une CR sur Syndicate ...


Leatherface - le 04/10/2005, 22:15
Joyeux Anniversaire!

pour tes 25 ans!


Krazytronconneur - le 05/10/2005, 18:47
ben ... merci c'est gentil !


Syn.O - le 28/10/2005, 12:16
l' animation est rigide mais le jeu est sorti en 1990 , je crois que c' est à noter tt de même

Ajouter un commentaire





 
RSS
Get 7-Zip!