GameTronik - La Passion des Jeux Video : Actualité, Emulation et Roms, Abandonware, Manga, Animes

Gametronik - La Passion des Jeux Video : Actualité, Emulation et Roms, Abandonware, Manga, Animes

Roms

Rechercher un Jeu :

Emulation

Abandonware



Street Fighter Alpha: Warriors Dreams, Gameboy Color

Par bigvilo, le 05/12/2018, 13:02



Street Fighter Alpha: Warriors Dreams

Date de sortie : 1999 [PAL]

Éditeur : Capcom / CrawFish Ent.

Genre : Versus

Support : GameBoy Color

Street Fighter est certainement la plus prolifique et connue des saga vidéoludique sur la bastonnade en un contre un. Débarquant en 1987, avec des débuts peu enthousiastes, la révolution que représentait le second opus de la série de Capcom devint une référence pour tout une génération de jeu vidéo. Cette version reste encore pour certains l'apogée du Versus Fighting avec Super Street Fighter 2 X. Mais une fois arrivé à ce niveau d'excellence, difficile d'aller plus loin, alors pourquoi ne pas repartir dans le passé. Les personnages sont connus, reconnus, Ken et Ryu sont au moins aussi connu que Mario et Sonic alors enrichir leur background et en apprendre un peu plus sur leur histoire est une excellente base pour une nouvelle série, Street Fighter Alpha Warriors' Dreams est ainsi né. Nouveau casting, nouveau visuel. La révolution est de nouveau en marche, le succès sera t'il au rendez vous ? Vous connaissez déjà la réponse. Mais saviez vous que ce titre qui renouvelle une nouvelle fois le genre a été adapté sur GameBoy Color ? Le succès sera t'il là aussi au rendez vous ... ?



Street Fighter Alpha débarque donc en 1995 dans les salles avec la ferme intention de rajeunir l'image de la saga. Au côté des DarkStalkers pour Capcom mais surtout la concurrences de SNK avec Fatal Fury 3 et surtout la saga King Of Fighters qui mets un sacré coup de vieux à tout le monde, la nouvelle génération de Versus Fighting est en marche. Capcom cherchera donc l'inspiration dans ces succès passés, Final Fight en tête, et cela fonctionne à merveille. S'en suivent des adaptations Sega Saturn et Sony Playstation, très fidèle, l'arcade à la maison ou presque. Puis une version inattendue vu le support, en 1999, la version GameBoy Color ... une croix directionnelle douteuse, deux boutons ... Street Fighter 2 avait déjà essayé sans succès pourtant, mais Capcom remets ça.



Graphismes :

GameBoy Color, on restitue, sortie en 1999, tout comme Street Fighter Alpha, ce qui laisse pensé à un temps de développement court. Un processeur 8bit cadencé à 8Mhz [en mode double], 32 Ko de mémoire vive et 16 Ko de mémoire vidéo ... j'arrête là, tout le monde a compris qu'il y a plus de la NES que de la Saturn sous le capot. C'est donc très très limité, et pourtant, c'est fluide, certes les animations sont réduites, la taille des sprites également, mais c'est vif, rapide, on reconnait malgré tout les personnages à l'écran, les coups spéciaux, les barres de "super" coup également tout est là et c'est un challenge vu sa résolution, 160x144 pour rappel. Incroyable pour ce support tout simplement, alors oui, c'est limite, on est loin de l'original, mais c'est l'unique façon de jouer à Street Fighter Alpha dans sa poche, et en couleur. Les décors sont fidèles également, on y retrouve les grands classiques de cet opus.



Bonne surprise donc, moi qui ne suis pas tendre habituellement avec les portages sur des supports non équipés pour respecter l'oeuvre original, j'avoue avoir été plus que surpris avec cette version. Du bon boulot de la part du développeur CrawFish Interactive pour le compte de Capcom. Le menu de selection des modes, des personnages sont fidèles, les scènes d'introduction au combat sont bien présentes, tout comme les images de fin de jeu. L'arcade dans la poche, peut être pas mais cela y ressemble, un peu.



Musiques :

Les capacités sonores de la GameBoy Color sont limitées, mais l'on peut y faire des merveilles lorsque l'on maitrise ces dernières. Ici les thèmes sont repris, fidèlement, on reconnait donc les plus connus, mais cela reste loin des versions sorties sur CD, forcement. Si l'on ramène cela au support, c'est plutôt pas mal voilà tout. Alors d'habitude je vous dirai qu'il ne faut pas faire ça, qu'on ne peut reproduire fidèlement un hit arcade moderne avec une technique aussi faible, mais je suis bon joueur, ce n'est pas souvent qu'un titre "sous exploité" m'enthousiaste autant.



Les bruitages, cris et autres coups spéciaux sont bien évidemment absents, faut pas trop en demander non plus. Ne pas oublier que la cartouche est très limitée en capacité également.

Maniabilité / gameplay :

Le gros point fort du jeu, alors on est pas dans la précision du timing ultime mais on enchaine, on sort des coups spéciaux sans difficulté. Le tout dans un style très proche de celui du jeu d'arcade, du coup, on y retrouve ce plaisir simple d'un jeu efficace, simple car ici on ne pourra pas s'entrainer pour devenir le meilleur joueur du monde mais on s'amuse, et c'est bien l'essentiel.



Les menus rappellent les versions 32bits, on a donc les modes Arcade, Training, Options, avec tout ce qu'il y a de plus classique et indispensable. Le tout sur une micro cartouche de GameBoy Color, du sacré boulot là encore. On retrouve donc une partie du casting de la version Arcade, des choix ont été fait, discutables ou non, il fallait forcément faire du ménage pour que tout rentre, et puis 10 personnages, c'est déjà pas si mal.



Scénario :

Street Fighter et scénario ? Plus sérieusement, la série Street Fighter Alpha se concentre sur la jeunesse des personnages, avant Street Fighter 2 donc. Si dans les versions 32bits, on en apprend un peu plus sur la genèse et les rivalités, ici on apprendra pas grand chose. Pas bien méchant.




Replay value :

Étrangement, il n'y a pas d'autre version portée sur console portable. Évidemment des compilations sont sorties mais en tant que tel, Street Fighter Alpha n'est jouable que sur GameBoy Color. Passé ce point, c'est fun à jouer, la console consommant peu, on peut y jouer longtemps, sans parler du défi technique que représente cet opus. A tester pour commencer, vous vous en souviendrez ensuite, et y rejouerez donc.



Anecdotes :

- Street Fighter Alpha n'est pas le premier Street Fighter à sortir sur GameBoy, Street Fighter 2 avant lui avait déjà vu le jour, avec un peu moins de succès, il faut bien l'avouer, malgré le défi immense là aussi.



- CrawFish Interactive, coupable de ce portage sur GameBoy Color, ce sont spécialisés des portages sur les consoles portables de Nintendo, on leur droit Driver ou encore Street Fighter Alpha 3 sur GameBoy Advance, autre portage réussi.



Conclusion :

Street Fighter Alpha : Warriors' Dreams est une très bonne surprise, je doute que nous soyons nombreux à l'avoir testé mais il vaut vraiment le détour. Misant avant tout sur une jouabilité incroyable pour ce support, des graphismes fidèles à l'ADN Street Fighter, c'est une réussite. Bravo à CrawFish interactive pour la qualité de ce portage.



Retrouvez ce test sur jeuxcollector.fr: http://jeuxcollector.fr/tests-a-dossiers/r...warriors-dreams
La ROM sur Gametronik
Sa version No-Intro
Section Gameboy

Ce sujet a été lu 110 fois.

Ajouter un commentaire





 
RSS
Get 7-Zip!